Circus Maximus : Origine et Histoire

Le monument 0 225
El circo Máximo

Dans le quartier de Ripa vous pouvez visiter plusieurs sites importantes sur le plan historique et artistique, parmi lesquels figurent le site archéologique de Sant’Omobono, les temples qui composent le Forum Boarium et le grand cirque Circus Maximus.

Le Circus Maximus a été construit dans la Vallée de la Murcia, un espace existant entre le Palatin et l’Aventin où était organisé du temps jadis les courses de chars. D’après l’historien de la Rome Antique Tite-Live (Titus Livius, en latin), les premières pierres primitives ont été déposées sous le règne de Tarquin L’Ancien (Lucius Tarquinius Priscus), élevant un espace dédié pour ce genre de spectacles. Une construction qui était probablement agencée avec quelques murs d’une structure simple autour de la zone réservée aux courses et avec des sièges en bois pour les spectateurs.

La construction du Circus Maximus a été réalisée de manière à recevoir 150.000 personnes. Mais César et Auguste l’ont agrandit afin de pouvoir accueillir 100.000 de plus, et sous le règne de l’Empereur Trajan, le grand cirque a atteint les 300.000 spectateurs.

Les sièges en bois ont laissé la place aux sièges en pierre ; en 329 av. J-C ont été installées les carceres (stalles de départ), des portes en bois où se plaçaient les participants avant le départ de la course, et peu de temps après, la spina, élément autour duquel se déroulaient les courses. Dans les deux extrémités de la spina se trouvaient les metas, composées par trois piliers ioniques construits en 174 av. J-C. Sur cette spina mesurant 334 m de long était ornée de plusieurs éléments décoratifs comme par-exemple les statues et les dauphins.

À continuation de l’agrandissement commencée pas César, Auguste avait fait construire la loge impériale et ensuite il avait fait ériger un grand obélisque placé sur la spina du cirque, apporté d’Héliopolis pour commémorer la victoire d’Égypte, aujourd’hui situé sur la Piazza del Popolo. Constantin II avait ordonné qu’on lui apporte un autre obélisque qui a été placé également sur la spina, de nos jours il se trouve sur la place Saint-Jean-de-Latran (San Giovanni in Laterano) et il est le plus haut de monde qui tient toujours sur pied.

Qu’est-ce qui était célébré dans le Circus Maximus ?

Jusqu’en 549, des courses de chars avaient eu lieu dans le Circus Maximus, un spectacle passionnant pour tous ceux qui venaient les voir. Avant de commencer les jeux, s’effectuait un cortège appelé pompaqui représentaient une procession rituelle et religieuse dans laquelle défilaient des quadriges décorés pour cette occasion.

Après le cortège, les courses de chars pouvaient commencer le tournoi. Ils étaient conduits par des auriges, la plupart était des esclaves, mais il y avait aussi des affranchis et des hommes libres qui constituaient un groupe professionnel et expérimenté durant ces célébrations grandioses. Les chars devaient faire sept tours pour emporter la victoire. Ce spectacle devenait tellement populaire dans la société romaine que des partis sportifs ou factiones ont été mis en place, identifiés par différentes couleurs (rouge, vert, blanc et bleu) et animés par les supporters représentatifs de chaque équipe.

Dans la Rome Antique, le 21 août était célébrée la fameuse fête, les Consualia, en l’honneur de Consus et qui représentait la légende de l’enlèvement des Sabines, un épisode relaté par l’historien Tite-Live, selon laquelle Romulus organisa l’enlèvement des femmes du peuple voisin, les sabins, afin d’éviter que la cité de Rome, peuplée à ses début que par des hommes, ne soit pas ensevelit au bout d’une génération.

Les autres spectacles qui se déroulaient dans le Circus Maximus était bien sûr les fameux combats de gladiateur ou munera gladiatoria, mais aussi les courses à pieds et les venationes, des spectacles qui ont été ensuite transférés à l’Amphithéâtre Flavien, une fois qu’il a été construit. Parmi les différents jeux de la Rome Antique, il y avait également entre ses murs, les Ludi Troiani, dans lesquels les jeunes de la nobilitas romaine faisaient une simulation de combat mutuellement pour le plaisir de tous les spectateurs.

De nos jours, il ne reste plus rien du gradin et de la spina, le Circus Maximus représente un immense espace recouvert d’herbe qui est devenu un lieu de rassemblement pour les grands évènements.

Évaluez cet article

Avez-vous aimé cette histoire? Vous pouvez noter de 1 à 5. Nous vous remercions de votre contribution!

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, average: 2.50 out of 5)

Loading...

Note de l'editeur

  • Note
  • Score total

Note del utilisateur

  • Note
  • Score total

Articles récents

Laisser une réponse

Votre adresse ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Votre hôtel à Rome

Payez a l'hotel!

Date d'arrivée

calendar

Date de départ

calendar

Serveur securise
Meilleur Tarif garanti

Toutes les visites et activités

Liens intéressants

A propos

logo1
Notre site web est l'un des meilleurs guides du Colisée de Rome. Nous vous offrons des indications précieuses qui seront très utiles durant votre séjour, mais aussi nous vous aidons à faire vos réservations d'hôtel et des circuits touristiques avec le meilleur rapport qualité-prix.

Sections du site web

Contactez-nous

VisterleColisee.com Getyourguide / Booking affiliate partner.
Le plus complet guide touristique du Colisée
info@trafalgarnet.com